fbpx

La route panoramique de Capo Noli et la légende du Lion

Aujourd'hui, nous parlons de la route panoramique de Capo Noli. Le tronçon d'Aurelia qui relie Noli et Varigotti est l'un des plus beaux de la Ligurie. Cette route, creusée dans une falaise surplombant la mer, regorge de points de vue fascinants et est également liée à une légende que nous vous raconterons sous peu !

Inaugurée en 1839, l'actuelle Aurelia (Strada Statale N°1), a introduit une nouvelle connexion avec les villes côtières de l'Ouest. Avant l'inauguration de l'Aurelia pour atteindre Finale Ligure il fallait en effet passer par le plateau de la Manie.

La raison d'une construction aussi tardive d'une liaison côtière est principalement due à deux raisons. Le premier est les difficultés évidentes de construction pour surmonter Capo Noli. La seconde était la présence pendant des siècles du marquisat de Finale au-delà de Capo Noli : le fait de ne pas avoir de routes confortables gênait, ou du moins ralentissait, la cavalerie ennemie.

Sur la photo de couverture, vous pouvez apercevoir du haut de ce tronçon d'Aurelia, visible depuis l'un des points panoramiques le long de la Chemin du pèlerin.

La légende du Lion

Si vous le remarquez, le long du tronçon d'Aurelia di Capo Noli, vous pourrez voir un rocher qui ressemble à un lion. La légende raconte qu'au Ier siècle après JC Léon, un marin de la République Maritime de Noli, voulut se rendre en Afrique pour voir de plus près les spécimens dont il portait lui-même le nom.

Capo Noli et les légendes du lionAprès des années de voyage, il est arrivé en Afrique, précisément au Maroc. Là, il partit à la recherche des lions et quand il les vit, il les aimait tellement qu'il décida finalement d'en emporter un avec lui.

De retour à Noli, le marin enferme le Lion sur les hauteurs de la Manie. De cette façon, il pouvait appeler des amis et des parents pour admirer ce spécimen fantastique.

Le lion n'a pourtant jamais cessé de rugir faute de sa compagne dont il s'était séparé, qui l'appelait depuis les plages du Maroc. Une nuit le lion réussit à s'échapper de sa cage en se poussant vers les rochers de Capo Noli, mais continuant à rugir vers la mer.

Ici, un magicien, agacé par les gémissements constants du Lion et de sa bien-aimée, a décidé de transformer l'animal en pierre. Il est resté comme ça, immortalisé surplombant la mer en regardant vers sa maison.

On dit qu'aujourd'hui encore, aux jours de vent orageux, on entend les rugissements de la lionne à la recherche de son compagnon, dont elle n'a jamais reçu de réponse.

 

Écrire un commentaire